septembre 09, 2018

Les Super Spacer® soutiennent la durabilité des façades en verre

Les Super Spacer® soutiennent la durabilité des façades en verre
 
L’enveloppe de cuivre multifonctionnelle pour la Maersk Tower à Copenhague est un chef d’oeuvre des stars de l’architecture danoise C.F. Møller Architects, exécuté par les techniciens viennois spécialisés en verre et acier Waagner-Biro. Pour la façade en verre, la Glasbiegerei Döring de Berlin a fourni le verre courbé avec l’Edgetech’s Super Spacer® TriSealTM Premium Plus comme espaceur à bord chaud.
 
Pour le Danemark, La protection du climat est indispensable à la survie
 
Niveau de la mer de plus en plus élevé, fortes pluies, périodes de sécheresse et des températures estivales très chaudes dans les villes – de telles répercussions du changement climatique touchent toutes les villes côtières d‘Europe. Cependant, tandis que l’on attend dans d’autres endroits en suivant la « politique de l’autruche », le scénario climatique du Danemark et de sa capitale Copenhague avait déjà donné raison, il y a quelques années qu’il fallait repenser la situation. Installer de plus fortes digues et écluses et réduire les surfaces étanches, tout cela n’était pas suffisant pour les Danois. Le Danemark est le premier pays au monde à vouloir supprimer toute utilisation d’énergie combustible. D’ici 2050, le but est de renoncer entièrement à l’utilisation du charbon, du pétrole et du gaz. Le plus petit pays scandinave devient de plus en plus le précurseur de la construction durable. Les nouveaux projets de phares architectoniques attirent les amateurs de design et les urbanistes du monde entier. « L’architecture scandinave, et tout particulièrement danoise, sert de référence depuis des années », s’extasie Joachim Stoss, P.D.G. d’Edgetech Europe GmbH à Heinsberg. « La durabilité est bien plus que l’efficacité énergétique et la préservation des ressources comme le montre Maersk Tower à Copenhague. »
 
Un contact créatif avec l’élément de conception, le cuivre
 
Promu à plusieurs reprises, entre autres par le « Scandinavian Green Roof Prize 2017 », le prix de l’architecture 2018 de la ville de Copenhague, le « World Architecture Festival Award 2017 » dans la catégorie « Higher Education and Research » et l’« European Copper in Architecture Award 2017 », une année après son ouverture, le Maersk Tower est déjà un beau et nouvel emblème de Copenhague. Faisant partie de l’institut Panum de l’université de Copenhague, dont les spécialités sont la santé et la médecine, la tour à trois battants, légèrement annelée, est le bâtiment laboratoire de l’efficacité énergétique au Danemark. L’eau de pluie est récoltée pour les toilettes et l’irrigation des jardins, l’éclairage LED automatisé, le raccordement au réseau de climatisation, de nombreux espaces verts et surfaces de toit, et avant tout une solution d’ombrage unique y contribuent. Devant la façade transparente composée d’aluminium avec des blocs-fenêtres à triple vitrage isolant et des lambris, une construction en relief d’éléments de béton et de fibres de verre horizontales ainsi que 3.000 lamelles verticales recouvertes de cuivre ont été installées. Elles font à la fois office de protection solaire et de brise-vent. Les volets partiellement mobiles s’adaptent aux conditions météorologiques. En cas de fort rayonnement solaire, le mince quadrillage en cuivre se dilate automatiquement en lamelles. Cela réduit l’apport énergétique, mais laisse tout de même la lumière du jour pénétrer dans les pièces. Le cuivre n’a pas été choisi par hasard comme matériau, mais en hommage à l’architecture environnante avec les façades traditionnelles en briques.
 
Bords chauds evergreen
 
Il n’y a pas 20 ans que l’architecte Helmut Jahn et l’ingénieur en structure, le professeur Werner Sobek, ont posé un jalon avec l‘Highlight Towers à Munich vers le revêtement d’un bâtiment en verre à la fois transparent et à efficacité énergétique. À une époque où la plupart des concepteurs en verre isolant avaient encore axé leur production sur le double vitrage, ils créèrent l’un des premiers ensembles d’immeubles transparents sans noyau de béton en acier, mais avec une simple façade, un triple vitrage, et bien sûr une climatisation et avec des « sky-bridges » reliés à l’édifice. De nos jours, le triple vitrage est devenu le standard dans la majorité des cas quand il s’agit de créer des revêtements d’immeubles à efficacité énergétique. Même l’espaceur à bords chauds, qui réduit de manière significative les ponts thermiques à l’assemblage de bords en verre et ainsi les pertes de chaleur, est un produit incomparablement nouveau. « Notre Super Spacer qui n’a pas encore 30 ans, fait partie des pionniers », explique Joachim Stoss, un bord chaud pèse peu dans le volume de la construction, il est plus que jamais important lors de la pose d’un vitrage d’isolation, si l’on veut atteindre des objectifs d’efficacité énergétique ambitieux. »  La Maersk Tower utilise Edgetech Super Spacer® TriSealTM Premium Plus dans les 1.200 m2 d’éléments en verre courbé cylindrique, que l’entreprise de cintrage de verre Döring a conçu sur l’ordre de Waagner-Biro. Un montage en verre SSG CLIMATOP CONTTOUR avec un verre blanc diamant neutre extrêmement translucide, afin d’avoir durant les longs hivers scandinaves le plus de lumière possible dans les pièces.
 
Traitement des Super Spacer® en qualité industrielle
 
« Pour nous, en tant que entreprise de cintrage de verre, outre les qualités remarquables d’isolation thermique des Super Spacer, la maniabilité de qualité industrielle est décisive », déclare Michael Hering, directeur technique chez Döring. « Pour courber le verre, on requiert encore très souvent au travail manuel, qui est bien sûr chronophage. L’application rapide et précise au millimètre près des espaceurs est importante tant au rapport économique que qualitatif. » Le système de joint d’étanchéité à trois niveaux est pourvu d’adhésif acrylique ce qui permet le traitement immédiat des blocs fenêtres à vitrage isolant. Particulièrement pour les vastes vitrages à triple isolation, les imperfections lors de l’application d’un espaceur peuvent rapidement sauter aux yeux. Le système d’espaceur Super Spacer® permet une présentation précise, absolument parallèle ainsi que des coins avec des angles à précisément 90°. Les vitrages courbés à triple isolation des Berlinois atteignent des valeurs U allant jusqu’à 0,5 W/m2K, pour une durée de vie de dix ans, le joint doit certes résister à toutes les charges. Selon la règle de base de Döring : plus le rayon de courbure est étroit, plus le format est petit, et plus la force de flexion est élevée. En conséquence, le joint est moins pompable et ainsi soumis à de plus fortes charges. Les espaceurs flexibles répondent aux mouvements de pompage du vitrage liés aux conditions météorologiques et reviennent toujours à leur position initiale, ce qui explique que les tensions au joint, et tout particulièrement aux scellements, sont minimisées. Selon Hering, l’optique est un détail minime mais important dans de nombreux projets. Etant donné que des verres courbés sont la plupart du temps utilisés à côté de verres pleins, aucune différence ne doit naturellement être perçue dans le traitement. Le Super Spacer® noir choisi pour la Maersk Tower ne démontre ni perforations ni surfaces réfléchissant la lumière. « Le Super Spacer économise de l’énergie quasiment secrètement car il disparaît une fois monté dans le profil du cadre », explique Joachim Stoss pour conclure.  
 
Edgetech Europe GmbH
 
Les systèmes d’intercalaires flexibles en mousse Super Spacer® d’Edgetech à rupture de pont thermique et à haute performance énergétique sont utilisés dans les fenêtres équipées de vitrage isolant. Ils réduisent nettement les déperditions d’énergie vers l’extérieur, empêchent très largement la formation de condensation et améliorent la durée de vie d’une fenêtre. Dans le monde entier, plus de 300 millions de mètres sont vendus en moyenne annuellement dans plus de 90 pays.
 
La société Edgetech Europe GmbH dont le siège se trouve à Heinsberg est une filiale à 100 % de Quanex Building Products Corporation. Quanex est un des leaders dans la fabrication de composants vendus aux industriels d'équipements d'origine (OME) du secteur des matériaux du bâtiment, en plus des composants pour meubles de cuisine et de salle de bain, Quanex, dont le siège est à Houston au Texas, conçoit et fabrique des fenêtres d’une grande efficience énergétique. Au regard de son CA, Edgetech/Quanex est le plus important fabricant mondial d’intercalaires. Edgetech Europe GmbH est le site de distribution pour les marchés de l’Europe continentale et l’un des trois sites de production Edgetech dans le monde, avec un total de 450 collaborateurs et 16 extrudeuses. Des informations complémentaires concernant les systèmes d’intercalaires Super Spacer® ainsi que la technologie « bord chaud » d’Edgetech sont disponibles sur le site www.superspacer.com.



 
 





Contact
 
Agence de presse
Interview International
Ingrid Hecht
15, rue Martin Luther,
67000 Strasbourg, France
Tél. : +33 (0)3 88 15 55 88
Courriel : info@interview-international.fr
 
Edgetech Europe GmbH
Johannes von Wenserski
Fondé de pouvoir
Gladbacher Strasse 23
52525 Heinsberg, Allemagne
Tél. : +49 (0)2452 96491-0
Courriel : info@edgetech-europe.com
www.superspacer.com